Qu'est-ce que la Biorésonance?

Que nous dit la science?

La science a démontré que les cellules vivantes possèdent des systèmes de résonance capables de diffuser et de capter des informations selon les mêmes principes qu’un système d’émetteur/récepteur radio. 
Les vibrations émises déterminent la « communication intercellulaire ». Les cellules communiquent - via des ondes électromagnétiques -  pour que chaque partie du corps puisse accomplir les tâches qui lui sont destinées, permettant de réguler le fonctionnement de l’organisme.
Et chaque organe possède une zone de « fréquences santé », un niveau de vibration mesurable en hertz.

Et donc?

A l’intérieur d’un organisme en bonne santé, les différentes cellules et bactéries vibrent à la bonne fréquence et le corps est en situation d’homéostasie
Mais, lorsque l’organe est perturbé par divers pollutions ou surcharges de toxines, ses émissions changent de fréquence et déstabilisent la communication entre les cellules et leur bon fonctionnement.Le langage cellulaire n’est plus aussi bien compris par les autres cellules. 
Conséquences : désagréments, baisse de vitalité, fatigue et augmentation progressive des manifestions physiques  

 
Pour aller plus loin

Suite aux travaux de Georges Lakhovsky, le biophysicien Fritz-ALbert  Popp a montré que les cellules vivantes, animales ou végétales, émettent des rayonnements électromagnétiques d’une puissance infime mais d’une cohérence telle, qu’elles sont capables de différencier des signaux ultra faibles noyés dans le brouillard électromagnétique. Ce facteur de cohérence dévoile par ailleurs la précision inimaginable avec laquelle s’effectue la transmission des informations au sein des tissus vivants. Ces émissions proviennent de l’ADN.